Activités sportives: Conseils importants pour les débutants

Questions importantes :

De combien d’exercice avez-vous besoin ?

  La chose clé à retenir au sujet de commencer un programme d’exercice, c’est que <<quelque chose>> est toujours mieux que rien. Aller pour une marche rapide est mieux que d’être assis sur le canapé ; une minute d’activité vous aidera à perdre plus de poids qu’aucune activité du tout. Les recommandations actuelles pour la plupart des adultes sont d’atteindre au moins 150 minutes d’activité modérée par semaine. Vous y arriverez en faisant de l’exercice pendant 30 minutes, cinq fois par semaine. Vous n’arrivez pas à trouver 30 minutes dans votre horaire chargé ? Vous pouvez interrompre les choses. Deux séances d’entraînement de 15 minutes ou trois séances d’entraînement de 10 minutes peuvent être tout aussi efficaces.

À quel point dois-je faire de l’exercice ?

Ça varie en fonction de votre niveau de forme physique personnelle, il peut être une activité faible, modérée, ou une intensité vigoureuse, comme ligne directrice générale.

 Activité de faible intensité : Vous pouvez facilement parler en phrases complètes ou chanter. Intensité modérée : Vous pouvez parler en phrases complètes, mais ne pas chanter. Intensité vigoureuse : Vous êtes trop essoufflé pour parler en phrases complètes. Pour la plupart des gens, viser l’exercice d’intensité modérée est suffisant pour améliorer votre santé globale. Vous devriez respirer un peu plus lourd que la normale, mais ne pas être essoufflé. Votre corps devrait se sentir plus chaud lorsque vous bougez, mais pas surchauffé. Bien que tout le monde soit différent, ne présumez pas que l’entraînement pour un marathon est mieux que l’entraînement pour un 5K ou 10K. Il n’est pas nécessaire d’en faire trop.

Comment faire avec des problèmes de santé ?

Pour les types d’exercice que vous devez inclure et comment vous devez travailler, Commencer en toute sécurité. Si vous n’avez jamais fait d’exercice physique auparavant ou si vous n’avez pas fait d’activité physique intense depuis longtemps, gardez à l’esprit les précautions nécessaire pour votre santé. Si vous avez des problèmes de santé ? Il faut obtenir d’abord une autorisation médicale. Alors si vous avez des problèmes de santé comme une mobilité réduite, une maladie cardiaque, de l’asthme, du diabète ou de l’hypertension, parlez-en à votre médecin avant de commencer à faire de l’exercice.

Conseils importants

Échauffez-vous avec des étirements dynamiques – des mouvements actifs qui réchauffent et fléchissent les muscles que vous utiliserez, comme les coups de pied aux jambes, les fentes de marche ou les oscillations des bras – et en faisant une version plus lente et plus facile de l’exercice à venir. Par exemple, si vous allez courir, réchauffez-vous en marchant. Ou si vous soulevez des poids, commencez par quelques répétitions légères. Après votre entraînement, il est important de prendre quelques minutes pour refroidir et permettre à votre rythme cardiaque de revenir à son rythme de repos. Un jogging léger ou une marche après une course, par exemple, ou quelques étirements légers après des exercices de musculation peuvent également aider à prévenir les douleurs et les blessures.

Buvez beaucoup d’eau. Votre corps fonctionne mieux lorsqu’il est bien hydraté. Ne pas boire suffisamment d’eau lorsque vous vous exercez pendant une période prolongée, surtout dans des conditions chaudes, peut être dangereux. Écoutez votre corps. Si vous ressentez de la douleur ou de l’inconfort pendant l’entraînement, arrêtez ! Si vous vous sentez mieux après un bref repos, vous pouvez lentement et doucement reprendre votre entraînement. Mais n’essayez pas de puissance à travers la douleur. C’est une recette infaillible pour les blessures.

Essayez une approche de pleine conscience.

Au lieu de zoner ou de vous distraire lorsque vous faites de l’exercice, essayez de faire attention à votre corps. En mettant vraiment l’accent sur la façon dont votre corps se sent pendant que vous faites de l’exercice, le rythme de votre respiration, la façon dont vos pieds frappent le sol, vos muscles qui fléchissent pendant que vous vous déplacez, et même la façon dont vous vous sentez à l’intérieur, non seulement vous améliorerez votre condition physique plus rapidement, mais vous interromprez également le flux de préoccupations ou de pensées négatives qui traversent votre tête, ce qui atténuera le stress et l’anxiété. L’exercice de cette façon peut aussi aider votre système nerveux à devenir « décoincez » et commencez à sortir de la réponse au stress d’immobilisation qui caractérise le traumatisme. Les activités qui mobilisent les bras et les jambes, comme la marche (surtout dans le sable), la course à pied, la natation, la musculation, l’escalade, le ski ou la danse, sont d’excellents choix pour pratiquer la pleine conscience. Des façons faciles de « glisser » plus de mouvement dans votre vie quotidienne Si vous n’êtes pas le genre de personne qui adopte un programme d’exercice structuré, essayez de penser à l’activité physique comme un choix de style de vie plutôt que comme une tâche de cocher votre liste de choses à faire. Examinez votre routine quotidienne et envisagez des façons de faire de l’activité ici et là. Même de très petites activités peuvent s’ajouter au cours d’une journée.

Articles Associés